Crise nucléaire : le précédent de Cuba, en 1962...

Redaction Ina le 10/08/2017 à 16:34. Dernière mise à jour le 27/09/2017 à 12:23.
Histoire et conflits

Nouvelle escalade dans la crise entre les Etats-Unis et la Corée du Nord. Les dirigeants nord-coréens ont déclaré s’autoriser à détruire les bombardiers américains dans leur zone en réponse à la « provocation de guerre » qu’aurait proférée Donald Trump à l’encontre du chef de la diplomatie nord-coréenne. Un face à face qui ravive le souvenir d’une autre crise, celle des missiles de Cuba, en 1962, où le monde failli entrer dans une guerre atomique. Rappel des faits…

coreecuba620

2013, Kim Jong-Un annonce la guerre

Le chantage nucléaire exercé par Kim Jong-Un envers les Etats-Unis n'est pas le premier. En 2013 déjà, un premier épisode de tension avait agité la péninsule coréenne. Les menaces de guerre étaient réelles, avec démonstrations de force à Pyongyang et propagande diffusée à la télévision d'état. On annonçait alors que le pays était entré formellement en guerre avec la Corée du Sud. Cette intimidation avait obligé la Corée du Sud et les Américains à réagir immédiatement.

2017: un remake de Cuba-1962 ?

Mais le bras de fer engagé entre la Corée du Nord et les Etats-Unis, rappelle à certains une autre crise qui éclata en pleine guerre froide, celle des missiles de Cuba de 1962. Elle opposa le président Kennedy au dirigeant soviétique Nikita Khrouchtchev, après que celui-ci ait fait installer une rampe de missiles soviétiques dans la baie des Cochons à Cuba.

Une menace insupportable pour les Etats-Unis. Pendant plusieurs jours, la tension fit croire au monde entier que la troisième guerre mondiale allait éclater. Rappel des faits.