Courriels privés sous surveillance : quand la France a dit "non"

Redaction Ina le 05/09/2017 à 16:30. Dernière mise à jour le 05/09/2017 à 16:54.
Economie et société

La Cour européenne des droits de l'homme a sanctionné la surveillance des emails privés par un employeur, en Roumanie. Une décision qui va faire jurisprudence et qui était réclamée par la France, où ce contrôle est déjà très encadré depuis 2001.

 

Patron, ne touchez pas à mes courriels ! C'est en substance la décision prise par la Cour européenne des Droits de l'homme mardi. Et qui pourrait modifier la vie de bureau dans de nombreux pays membres du Conseil de l'Europe. La CEDH a sanctionné mardi, en appel, la surveillance des courriels privés par un employeur en Roumanie, surveillance qui a abouti au licenciement d'un de ses salariés en 2007.

La CEDH avait été saisie par un ingénieur roumain de 38 ans. Son employeur l'avait congédié après avoir constaté, en surveillant ses communications électroniques, qu'il avait utilisé la messagerie de la société à des fins personnelles. Un comportement en infraction du règlement intérieur. M. Barbulescu avait dénoncé l'espionnage de ses communications par son employeur, s'estimant victime d'une violation du droit au respect de la vie privée et de la correspondance protégé par l'article 8 de la Convention européenne des droits de l'Homme.

 

Une première décision favorable à l'employeur

 

Les tribunaux roumains l'avaient débouté. La conduite de l'employeur avait été jugée raisonnable. La justice estimant que l'entreprise n'avait pas d'autres moyens de constater l'infraction que de surveiller ses communications. La CEDH avait validé cette décision en janvier 2016, avant, finalement, de rendre un avis contraire en appel.

Comment expliquer ce revirement ? En regardant ce qui se pratique en France. C'est en novembre 2000 que, pour la première fois, l'usage du courrier électronique fait son entrée au tribunal correctionnel de Paris. Ce reportage du JT d'Antenne 2, diffusé le 2 novembre 2000, cerne bien l'enjeu : "l'email au palais de justice, un procès d'un nouveau genre. Pour la première fois, quelqu'un porte plainte pour violation de courrier électronique."

 

= id> Complete u decarea: ENDi id== id> Fiote-cscript area: STARTi id= i id> Fiote-cscript area: ENDi id= = i= i== id> TWITTERcscript area: STARTi id= imMaitscript typenntext/javascript">=========

  • !funartic(d,s,id)
  • { d> TWITTERcscript area: ENDi id== id> GOOGLE PLUScscript area: STARTi id= imMaitscript typenntext/javascript">=========
  • window.___gcfg = {ttpg: 'fr'};l (funartic() {l d> GOOGLE PLUScscript area: ENDi id== id> XITIcscript area: STARTi id= i i ===================================================================================================================================ee=============================================tscript typenntext/javascript">=================t> = i u de_proto==============dscript typenntext/javascript" srcbtnextensjan/iuiextensjan/dssign/ogpv3/javascript/tori/xtccueis.js">d"script>==========================dscript typenntext/javascript">=================t> =================(funartic() ==========================dnoscript>=================dimg width="1" height="1" altbt"Psrcbtedito//logi242.tori.ck_ahit.tori?s=513311&s2=44&p=soDEurriels_utives_se i_su-veilttpce_quand_la_frtpce_a_dit_nic&di=&anb&acbt /d=============d"noscript>=============i id> XITIcscript area: ENDi id== id> GOOGLE ANALYTICScscript area: STARTi id= i idscript typenntext/javascript">==============(funartic (i, s, o, g, r, a, m) {l i['GoogleAnalyticsObject']c= r;l i[r]c= i[r]c|| funartic () {l <==(i[r].qc= i[r].qc|| []).push(argue. Cv) }, i[r].i = 1 * new Dn e();l a = s.cren eEle. C(o),
  • m = s.e?uEle. CvByTagName(o)[0]; a.async = 1; a.src = g; m.ux_. CNod /iu-ertBefore(a, m) })(window, ART */ , 'script', 'riaux/google-analytics.ck_aanalytics.js', 'ga'); //Namespace OGP if (typeof OGP == 'undefines')ivaNiOGP = {};l //Gesrtic u decNotice OGP.GA = { handler: funartic(){l vaNis_edXoriPx_couValuec= $(this).attr('s_editoriaux_cou');iiiiiiiiiiil s_edXoriPx_couValuec= s_edXoriPx_couValue.substring(0, s_edXoriPx_couValue.length - 3);l vaNiarrPx_cou = s_edXoriPx_couValue.spliC('::'); ga('send', 'event', arrPx_cou[0], 'ccuei', arrPx_cou[1]); },==========bindCcuei: funartic(){l $( "a[s_editoriaux_cou], button[s_editoriaux_cou], input[typencheckbox][s_editoriaux_cou], input[typenr seo][s_editoriaux_cou], input[typensubmit][s_editoriaux_cou], i[s_editoriaux_cou]") id> GOOGLE ANALYTICScscript area: ENDi id= =====$(' RT */ ').ready(funartic() {= if (iuiAdvideum.okForAds('inboars')) {l $.e?uScript("//cdn.advideum.ck_atag.js?id=141246-20066&pltbpreroll&s=1");l } else if (iuiAdvideum.okForAds('maxb ')) {l $.e?uScript("//cdn.advideum.ck_atag.js?id=141246-20065&pltbpreroll&s=1");l } });l d"script>===========================