Claire Denis, la liberté de filmer

Redaction Ina le 22/09/2017 à 15:50. Dernière mise à jour le 27/09/2017 à 09:07.
Art et Culture Cinéma

Jusqu'au 20 octobre 2017, la Cinémathèque Française consacre une rétrospective à la cinéaste Claire Denis. Pour l'occasion, ina.fr revient sur sa filmographie ouverte sur le monde, où les liens sont volatiles et où les corps s'imposent dans toute leur sensualité.

clairedenis620

Claire Denis en 1994 dans l'émission de Claude-jean Philippe La France en films

Dans l'avant-propos de la rétrospective que la Cinémathèque consacre à Claire Denis, on peut lire "En trente ans, Claire Denis a réalisé une œuvre ouverte sur le monde, où les liens (filiaux, amoureux) entre les êtres humains ne sont jamais acquis, où les corps imposent leur présence avec sensualité, dans des territoires lointains ou proches". Partons à la découverte de cette œuvre multiple et extraordinairement variée en images.

Chocolat

1988. La réalisatrice présente son dernier film Chocolat, très bien accueilli à Cannes, il raconte l'Afrique avant la fin de la colonisation. Elle évoque l'importance de la musique africaine et de son métissage réciproque avec la musique occidentale.

En 1994, après sa rediffusion, la réalisatrice revient sur ses souvenirs de tournage. Elle évoque la charge affective de ce film et se souvient des gens qui lui firent confiance sur ce projet.

Man no run

1989. Présentation du second film de Claire Denis Man no run, consacré au groupe africain les Têtes brûlées. Claire Denis évoque ce groupe, la musique et le football africains. Elle explique comment elle a décidé de consacrer un film à ce groupe. Elle parle brièvement de Wim Wenders.

S'en fout la mort

1990. Très prolifique, Claire Denis présente son troisième film au festival La Mostra de Venise, S'en fout la mort. La réalisatrice et ses acteurs, Alex Descas et Isaach de Bankolé échangent autour du sujet du film et des personnages.

J'ai pas sommeil 

1994. Présentation du film J'ai pas sommeil avec Béatrice Dalle et Richard Courcet. La réalisatrice s'est inspirée de l'affaire Thierry Paulin, le tueur de vieilles dames du 18ème arrondissement qui fit la Une des journaux au milieu des années 80.

Line Renaud qui joue Ninon dans le film évoque leur rencontre et parle de son personnage et raconte sa rencontre réelle avec Thierry Paulin avant son arrestation. Elle raconte même avoir laissé sa mère une heure avec lui.

Nénette et Boni

1997. Le film Nénette et Boni reçoit le léopard d'or au festival de Locarno.

Beau travail

1999. Présentation du film Beau travail à la Mostra de Venise. Un film sur le thème d'un conflit de personnalités à la Légion étrangère stationnée à Djibouti. Claire Denis déclare : "je pensais à des cosmonautes, il y a la vie sur Terre et puis, il y a cette cellule où on vit une vie spartiate qui donne des joies, plutôt qui enlève des angoisses, qui ne résout pas tout quoi".

Trouble Every Day

2001. Quelques jours avant la sortie de Trouble Every Day. Nous retrouvons Claire Denis en compagnie de son actrice fétiche Béatrice Dalle. La réalisatrice, à la terrasse d'un café, évoque l'état amoureux et passionnel et le thème de son film. Elle décrit ses personnages comme des " dévoreurs présents dans de nombreux contes". Béatrice Dalle raconte la frayeur ressentie par l'un des acteurs du film avec qui elle a joué certaines scènes.

Vendredi soir

2002. Présentation du film Vendredi soir. Interviews de la réalisatrice et des deux acteurs principaux, Vincent Lindon et Valérie Lemercier.

Laure va emménager demain avec François. Elle quitte son appartement, encombré de paquets, pour aller dîner chez des amis. Mais il y a une grève des transports et elle se retrouve prise dans un gigantesque embouteillage. Un homme lui demande de l'emmener. Ensemble, ils vont faire un bout de chemin et, presque sans paroles, le courant et le désir vont passer...

White material

2010. Isabelle Huppert joue dans le dernier film de Claire Denis White material. Elle interprète une femme blanche qui dirige une plantation de café. Après des extraits du film, la comédienne parle du thème du film, les relations entre les noirs et les blancs. Christophe Lambert, qui joue aussi dans le film, évoque quant à lui le cinéma de Claire Denis.

Les Salauds

2013. Duplex en direct du festival de Cannes avec le comédien Vincent Lindon, interprète du film de Claire Denis Les Salauds. Il évoque son personnage, le choix du projet, la mise en scène de la réalisatrice.

Chiara Mastroianni revient sur son personnage dans le film et de Claire Denis parle du rôle de Vincent Lindon.