Charonne: un tragique 8 février 1962

Redaction Ina le 07/02/2012 à 12:26. Dernière mise à jour le 09/02/2017 à 15:44.
Guerre d'Algérie
Charonne: un tragique 8 février 1962

Le 8 février 1962, plusieurs milliers de personnes défilent dans le quartier de la Bastille pour la paix en Algérie et contre le climat de terreur instauré par l’OAS. Interdite par les autorités, cette manifestation est réprimée par la police, alors sous les ordres du préfet Maurice Papon. Un drame qui coûtera la vie à 9 personnes…

Charonne: un tragique 8 février 1962

Nous sommes le 8 février 1962 : à l’appel d’un collectif syndical, du PCF et du PSU, plusieurs milliers de personnes défilent dans le quartier de la Bastille à Paris pour la paix en Algérie et contre le climat de terreur instauré par l'OAS
Interdite par les autorités, cette manifestation est violemment réprimée par la police, alors sous les ordres du préfet Maurice Papon.
Alors qu’un des cortèges est en passe de se disperser du côté du boulevard Voltaire, les forces de l’ordre chargent et matraquent les manifestants. 8 de ces derniers trouveront la mort, étouffés dans la bouche de métro de la station Charonne. Une neuvième victime décèdera quelques mois plus tard.
On dénombre également des centaines de blessés. Cette répression sanglante provoquera de nombreuses réactions à l’encontre du gouvernement ainsi qu’un bouleversement de l’opinion publique française.
La guerre prend officiellement fin le 19 mars et l’indépendance de l’Algérie est proclamée le 5 juillet 1962.
Retour en vidéos sur cette tragédie.
A voir également: le massacre du 17 octobre 1961 et le web-documentaire 17.10.61