Action Directe : la lutte armée

Redaction Ina le 22/01/2010 à 16:39. Dernière mise à jour le 17/02/2017 à 18:05.
Justice et faits divers
Action Directe: la lutte armée

Il y a 30 ans, le 21 février 1987, les principaux membres d’Action directe étaient arrêtés par le RAID. Retour sur l’histoire d’un mouvement terroriste d’extrême gauche, qui multiplia attentats et assassinats des années 70 jusqu’à son arrestation, au nom de la lutte contre la puissance de l’Etat et l’impérialisme politique.

Action Directe: la lutte armée

Le 25 janvier 1985, le général Audran, responsable des affaires internationales du Ministère de la Défense, était assassiné par Action Directe, groupe armé d'extrême gauche. Cette date marque le 1er assassinat perpétré par cette organisation terroriste qui aura multiplié les attentats, de la fin des années 70 jusqu'en 1987, au nom de la lutte contre la puissance de l'Etat et l'impérialisme capitaliste. Ses actions criminelles ont mené à la mort de 12 personnes et blessé au moins 26 autres personnes.

Rétrospective en vidéos