5 juin 1983... Après 2h25 de jeu acharné contre le tenant du titre Matts Wilander (5ème mondial), Yannick Noah (6ème mondial) remporte le tournoi de tennis de Roland Garros en trois manches : 6/2, 7/5, 7/6 au tie-break.

A la concentration et au calme qui présidait dans le court juste avant la balle de match historique, succède une frénésie indescriptible lorsque la victoire est enfin acquise par Yannick Noah.

Depuis Marcel Bernard, en 1946, aucun autre tennisman français n'avait réitéré cet exploit. Avant d'assister à la remise de la coupe, revivons les grands moments du match.

Les temps forts du match en images…

Un bras de fer… Au cours du premier set de la finale du tournoi de Roland Garros, les deux adversaires tentent d'imposer leur tennis. Mats Wilander, adepte du jeu de fond de court, joue long pour faire reculer Noah, toujours prêt à prendre l'offensive pour monter au filet. Mais Yannick Noah ne craque pas et remporte même les longs échanges de fond de court.

Une volée gagnante… Yannick Noah impose son jeu au Suédois. Ce dernier tente de maintenir le joueur français au fond du court. Mais dès que Wilander raccourcit sa longueur de balle, Noah monte au filet et finit le point par une volée gagnante.

Et des volées percutantes… A la fin du premier set de la finale de Roland Garros Yannick Noah est offensif et n'hésite pas à finir les points à la volée. Wilander, en défense, est dépassé.

Ce jour-là, Noah a la rage de vaincre… et il l'exprime lors du dernier point de la deuxième manche : il finit le set par une volée gagnante laissant son adversaire bien loin de la balle. Deux sets à zéro pour Noah...

Le jeu décisif Noah… A 7 minutes de la fin du match, Yannick Noah mène par deux sets à zéro. Dans la troisième manche, six jeux partout entre les joueurs, le tie-break est donc décisif. La détermination de Noah est intacte. Il ose venir au filet et mettre la pression sur Mats Wilander. Ce dernier craque et Noah remporte ce tournoi du grand chelem.

La balle de match… Parmi les images marquantes de ce 5 juin 1983, il y a bien sûr cette balle de match. Quelques secondes sa victoire, Yannick Noah se précipite vers son père. Ils tombent dans les bras l'un de l'autre pendant que le central exulte de joie.

Après la victoire, la cohue est indescriptible sur le cours mais le héros du jour parvient tout de même à donner une courte interview.

La remise de la coupe… Fair-play et émotion

Remise de la coupe... La rage de vaincre se lit encore sur le visage du champion au moment de la remise de la coupe par le dernier vainqueur français de Roland Garros, en 1946, Marcel Bernard. Les deux tennismen prennent ensuite le micro pour commenter le match. Ému, Noah déclare, avant d'embrasser le trophée : "J'ai gagné pour ma famille, pour la famille du tennis et pour ce public…".

Fair-play, Mats Wilander félicite son adversaire en déclarant qu'il avait été trop bon pour lui cette fois-ci.

Le soir de la victoire, le journal 20h00 présenté par Christine Ockrent, revient sur cet exploit historique avec un résumé détaillé du match et de la remise de la coupe, suivie d'une interview de Yannick Noah après sa victoire : "J'espère que derrière ça suivra et que ça donnera de l'ambition à d'autres jeunes. Parce que ce n'est pas parce qu'on est Français qu'on perd en finale ou qu'on fait de temps en temps de bons résultats. On peut également gagner et je pense qu'on l'a prouvé également tous ensemble aujourd'hui".

Pour aller plus loin

Le match dans son intégralité (Premium)

Rédaction Ina le 30/05/2018 à 10:28. Dernière mise à jour le 06/06/2018 à 16:25.
Sport Tennis