La journée mondiale des startups est d'origine ivoirienne. C'est l'oeuvre d'investisseurs et de créateurs d'entreprises afin de de contribuer au développement des startups à travers le monde.

Même si le terme de startup est apparu à la fin des années 1990, les nouvelles entreprises innovantes existent depuis le début du 20ème siècle. Dans les années 1920, des dizaines de startups ont profité du succès de la télégraphie sans fil. Mais c'est en 1997 que le terme deviendra populaire avec la prolifération des entreprises se développant sur Internet.

Afin de démarrer correctement, les nouvelles entreprises s'implantent dans ce que l'on appelle une pépinière d'entreprise. Ces structures sont destinées à apporter un soutien technique et des conseils aux jeunes firmes : installation de bureaux, services logistiques, location avantageuse... Il ne faut pas les confondre avec les incubateurs d'entreprises qui s'adressent à des sociétés très jeunes ou encore en création.

En 1986, le journaliste René Raynaud explique : "La pépinière met à leur disposition, en location très avantageuse pendant deux ans maximum, des locaux pour y effectuer leur production. [...] Les créateurs d'entreprises pourront bénéficier des conditions les plus favorables pour le lancement de leur affaire."

Les pépinières représentent une aide importante dans le monde de l'entrepreneuriat. Il en existe environ 300 en France et leur nombre de cesse d'augmenter...

Rédaction Ina le 07/03/2018 à 14:52. Dernière mise à jour le 07/03/2018 à 14:56.
Economie et société