La fin d'une époque. Face au développement d'internet et à la diminution de clients utilisant l'annuaire papier, le groupe SoLocal envisagerait d'arrêter leur production d'ici un an. Mi-février, l'entreprise annonçait vouloir supprimer 1000 postes sur près de 4500. Cependant, la firme peut s'appuyer sur sa présence sur internet. Le site des pages jaunes existe depuis plus de 20 ans et SoLocal veut devenir une entreprise de "services digitaux".

En 1977, un des responsables de l'imprimerie d'annuaires basée à Douai tenait un tout autre discours : "Comme vous le savez, le nombre de téléphones augmente en France. Nous devons imprimer cette année 16 millions d'annuaires. [...] Nous avons exclu tout publicité de façon à ce que la lecture soit plus agréable et rapide."

Quelques années plus tard, en 1980, le premier annuaire électronique voit le jour à Saint-Malo avant l'apparition du minitel en 1983.

Rédaction Ina le 05/03/2018 à 16:47. Dernière mise à jour le 05/03/2018 à 16:53.
Economie et société