Le antibiotiques, remède incontournable à de nombreuses maladies, autrefois létales, perdent aujourd'hui de leur efficacité. Avec ce déclin pointe le spectre de graves risques sanitaires. Mais cette efficacité, depuis quand est-elle en baisse ? En 1975, les chercheurs alertaient déjà sur la résistance des bactéries... 

Sinusites, infections dentaires, acné, muscoviscidose, infections urinaires... Aucune maladie ne leur résistait. Aujourd'hui pourtant, les antibiotiques sont en danger. Accusés de perturber notre équilibre microbien et progressivement impuissants devant la multiplication des résistances, ils pourraient bien disparaître. 

"Leur emploi très large était justifié par le fait que lorsqu'ils sont apparus il ont amené la guérison de maladies mortelles…"

En 1975, 30% des médicaments consommés par les Français étaient des antibiotiques. Ils étaient alors en troisième position des médicaments les plus vendus, au grand bonheur des laboratoires pharmaceutiques. Remèdes miracle pendant des années, ils commençaient à être remis en question. Les chercheurs alertaient déjà sur le fait que certains microbes s'étaient adaptés à eux et arrivaient même à se défendre.

Maurice Rapin, doyen de la faculté de médecine de Créteil souligne que "La remise en question des antibiotiques est la conséquence de leur emploi très large et peut-être même excessif. Leur emploi très large était justifié par le fait que lorsqu'ils sont apparus, ils ont pour la première fois, amené la guérison de maladies qui étaient inéluctablement mortelles."

"Vous voyez que dans le monde bactérien il y a aussi des toxicomanes !"

Les médecins s'aperçoivent que les antibiotiques agissent comme un révélateur. En détruisant les microbes sensibles, ils sélectionnent en quelque sorte les souches résistantes.

Jean Duval, professeur de bactériologie à l'hôpital Henri Mondor explique que "Plus on utilise les antibiotiques plus ils tendent à perdre leur efficacité." Il insiste : "La capacité des bactéries à réagir est surprenante. Certaines fabriquent des contrepoisons ou disons des enzymes qui inactivent les antibiotiques… D'autres sont capables de croître en présence de l'antibiotique. Elles s'y sont accoutumées, elles contournent la drogue. Certaines bactéries sont tellement accoutumées aux antibiotiques qu'elles en ont besoin. Elles en sont dépendantes, elles ne peuvent se multiplier qu'en sa présence. Il conclut avec humour : "Vous voyez que dans le monde bactérien il y a aussi des toxicomanes !"

Jean Duval poursuit "Nous isolons actuellement des bactéries qui résistent à tous les antibiotiques.", s'il concède que certains groupes restent encore sensibles au traitement, il avertit : "Mais certains faits nouveaux nous font craindre, même dans ces groupes, une évolution. C'est le cas en particulier de l'agent responsable de la fièvre typhoïde." Il déplore d'ailleurs des épidémies en Extrême-Orient et au Mexique à cause de germes résistants.

En conclusion du sujet, le journaliste s'interroge sur la responsabilité des médecins qui auraient prescrit trop facilement les antibiotiques ?

Maurice Rapin suggère d'éduquer le public : "Il faut qu'il restreigne en supprimant, par exemple, l'automédication et d'autre part, qu'il n'incite pas les médecins à user trop précocement d'antibiotiques ou à changer d'antibiotiques trop souvent…"

Pour aller plus loin

1945. Alexander Fleming reçoit le prix Nobel pour la découverte de la pénicilline. (Vidéo)

1984, Les antibiotiques fêtaient leurs 40 ans. (Vidéo) 

1998. La surconsommation d'antibiotiques en France. (Vidéo)  

2000. Elisabeth Pourquery (en réaction à un reportage) : Les antibiotiques ingérés par le bétail génèrent des résistances chez l'homme. L'OMS prévoit que d'ici 10 à 20 ans, tous les antibiotiques qui existent sur le marché seront inefficaces. (Vidéo)  

2001. Les antibiotiques médicaments miracle, c'est peut-être terminé si l'on continue à les utiliser à haute dose et sans discernement. (Vidéo)

2002. Campagne de la CNAM : "Les antibiotiques, c'est pas automatique" (Vidéo)

2014. Malgré trois plans nationaux et des campagnes d'information et de sensibilisation, la consommation d'antibiotiques repart à la hausse (retour au niveau de 2003). (Vidéo)

Rédaction Ina le 09/11/2018 à 15:22. Dernière mise à jour le 12/11/2018 à 09:39.
Sciences et techniques Médecine, Santé