1971 : le Congo devient Zaïre

Redaction Ina le 24/10/2016 à 17:27. Dernière mise à jour le 31/08/2017 à 15:47.
Histoire et conflits Economie et société

En 1971, l’ancien Congo, indépendant depuis 1960, devenait le Zaïre, nom qu’il conservera jusqu’en 1997. Cette nouvelle dénomination était le résultat de la politique d’africanisation, entreprise depuis 1965 par le président Mobutu pour effacer les souvenirs de l’occupation occidentale. Focus sur le Zaïre des années 1970, à l’occasion des 20 ans du décès de Mobutu Sese Seko.

Le 28 octobre 1971, Inter actualités faisait état de la nouvelle appellation du Congo Kinshasa, dénommé Zaïre par décision du Président Mobutu. Ce dernier souhaitait également rebaptiser du même nom le fleuve Congo.

Portrait et interview du Président Mobutu, en 1975. Homme politique et militaire né en 1930, il fut Président et dictateur du pays jusqu'à sa mort en 1997. Le concept de "Mobutisme", qui fut la doctrine officielle du pays pendant toute la durée de son "règne", prévoyait un nationalisme africain, qui répudierait le legs européen, et une politique économique, qui ne serait ni le capitalisme ni le communisme.

Avant le voyage officiel du Président Giscard d'Estaing, voyage au Zaïre, en 1975, et dans sa capitale, Kinshasa.

Le deuxième volet de ce reportage s'intéresse à l'emprise du mobutisme sur la société zaïroise.

Enfin, l'enquête se termine sur un aperçu de l'économie du pays, et notamment sur la fièvre de construction qui s'est emparée du Zaïre.