17 octobre 1961

Redaction Ina le 13/10/2011 à 09:34. Dernière mise à jour le 09/02/2017 à 16:01.
Guerre d'Algérie
17 octobre 1961

Paris, octobre 1961. Alors que la France est enlisée dans la guerre d’Algérie, le préfet de police Maurice Papon ordonne un couvre feu dans les rues de Paris à l’intention des seuls travailleurs algériens. En réponse, le FLN organise le 17 octobre 1961 une grande manifestation pacifique nocturne...

17octobre1961

17 octobre 1961

Paris, octobre 1961. Voilà 7 ans que la France est engagée dans la guerre d’Algérie. Depuis 1958, le conflit s’est exporté en métropole. Le FLN et l’OAS multiplient les attaques sur le territoire et, particulièrement dans la capitale. Aussi le 5 octobre, le préfet de police de Paris Maurice Papon instaure un couvre feu à l’intention des seuls travailleurs algériens. En réponse, le FLN organise le 17 octobre 1961 une grande manifestation pacifique nocturne. 25 000 
Africains du nord se retrouvent dans les rues parisiennes. La police, elle, reçoit du préfet l’ordre de ne pas laisser les Algériens défiler… 
Arrestations massives, coups… la répression est féroce et sanglante. Et comme pour la rafle du Vel d’Hiv’ en 1942 à l’encontre des Juifs, des bus parisiens sont réquisitionnés.

Plus de 11500 Algériens sont capturés, les moins chanceux, eux, finissent sur le pavé ou dans la Seine. La version officielle parlera de 3 morts, cette ratonnade orchestrée par Maurice Papon coûtera la vie à plus de 200 Algériens. 

Il faudra attendre 2001 et la célébration des 40 ans de l’événement pour que le maire de Paris, Bertrand Delanoë, inaugure une plaque commémorative sur le pont Saint-Michel. 

Ces documents audio et vidéo rappellent l’un des pans les plus sombres de notre Histoire, un chapitre occulté pendant des décennies par la République.

Playlist d'archives relatives au 17 octobre 1961

Pour aller plus loin

Découvrez le web-documentaire 17.10.61

et le film " Ici on noie les Algériens"

17 octobre 1961_1