14 juillet 2002 : Tentative d'attentat contre Jacques Chirac

Redaction Ina le 12/07/2012 à 15:33. Dernière mise à jour le 06/07/2017 à 09:28.
Présidents et chefs d'états
14 juillet 2002 : Attentat contre Jacques Chirac

Lors du défilé militaire du 14 juillet 2002, Maxime Brunerie, jeune militant d’extrême droite, tente d’abattre le président Jacques Chirac alors que ce dernier passe en revue les troupes sur les Champs Elysées. Retour en images sur cet épisode.

Echec d'un attentat

 Lors du défilé militaire du 14 juillet 2002, Maxime Brunerie, jeune militant d’extrême droite, tente d’abattre le président Jacques Chirac alors que ce dernier passe en revue les troupes sur les Champs Elysées. Armé d’une carabine, le jeune homme manque sa cible grâce à l’intervention de plusieurs spectateurs. Il tente ensuite de se suicider mais échoue à nouveau. Même s’il s’agit d’un acte isolé, cette affaire est extrêmement relayée par les médias et soulève la question de l’efficacité du service de protection du chef de l’Etat. Peu de temps après la tentative d’attentat, le groupuscule nationaliste Unité radicale, dont Maxime Brunerie était membre, est dissous par décret. Retour en images sur cet épisode.