Partager
Ajouter Acheter
04 mai 1978 2111 vues 55min 50s

Yves MONTAND : l'enrichissement de la vie qui passe ; il se sent bien dans sa peau, à 57 ans. L'évolution de sa carrière. Les traversées du désert qu'il a connues à travers son parcours. Ses rapports avec Simone SIGNORET, leur complicité. Son métier ... + de détails

Yves MONTAND : l'enrichissement de la vie qui passe ; il se sent bien dans sa peau, à 57 ans. L'évolution de sa carrière. Les traversées du désert qu'il a connues à travers son parcours. Ses rapports avec Simone SIGNORET, leur complicité. Son métier d'artisan de luxe. Ce qu'il pense des amateurs. Le trac. La promotion sociale que représente le cinéma selon lui. L'âge des acteurs. Les critiques ; son statut d'homme public. Ce qu'il pense de la réussite. L'évolution politique en Espagne ; l'instauration de la démocratie par Juan CARLOS. Son attitude politique, ses doutes. Son engagement dans le contexte actuel face aux capitalistes, aux communistes, aux emprunts. La campagne électorale de la gauche. La question de la fidélité à une famille politique. Critiques contre la dévotion à un appareil politique. Le terrorisme. Son exigence envers lui-même. Pourquoi il n'aime pas Jacques CHIRAC. Ce qui le révolte. Ses faiblesses. Sa carrière. Ses relations avec Edith PIAF. Pourquoi la réalisation de films ne l'intéresse pas. Son intention de refaire un show. Ses rôles ; l'importance du film "L'aveu" de COSTA-GAVRAS. La Coupe du monde de football en Argentine. Son personnage dans le dernier film de Joseph LOSEY : "Les routes du Sud" ; le scénario de Jorge SEMPRUN ; les acteurs du film. Les raisons de se battre aujourd'hui. Mai 68. Remarque sur le mot "bourgeois". Son regret de ne pas avoir eu d'enfant avec Simone SIGNORET. La fille de Simone SIGNORET : Catherine ALLEGRET. Son reproche envers certains intellectuels. Commentaires concernant deux nouvelles chansons. Ses projets.

  • Emission
  • Radioscopie