Colloque franco-allemand - Audio Ina.fr

Colloque franco-allemand

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
2,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Colloque franco-allemand

Cinquantenaire de l'armistice de 1918

audio 11 nov. 1968 66 vues 01h 07min 37s

Dans le cadre de cette journée consacrée au 50ème anniversaire du 11 novembre 1918, Jacques MEYER présente et anime une table ronde en forme de discussion entre le Professeur KONZE (?) de l'université d'Heidelberg, le Professeur JIECKEL (?) de l'université de Stuttgart, le doyen Pierre RENOUVIER, le professeur Jean Baptiste DUROSELLE de la Sorbonne et le Directeur de l'Institut Français de Francfort, monsieur BARIETTI (?) L'émission n'a ni générique début, ni générique de fin. En seconde partie Jacques MEYER lit un texte consacré à la mystique de l'armistice, organisée autour de la tombe du Soldat inconnu et de la permanence de la flamme. - Au début : table ronde entre les différents intervenants qui abordent successivement plusieurs thématiques : la nécessité ou l'urgence de l'armistice pour l'Allemagne, la France et ses alliés, au moment où il s'est produit. Pour l'Allemagne sont envisagées les questions de la nécessité militaire, de l'épuisement des réserves, de l'offensive américaine victorieuse sur la Meuse, ou encore celles liées aux contraintes politiques, comme les prémisces de la révolution Spartakiste ou la "trahison de la social démocratie allemande" depuis 1917, avec la théorie du "coup de poignard dans le dos". D'autre part, l'élaboration d'un traité d'armistice commun entre la France et ses alliés, recouvre, en fait, des intérêts différents et parfois divergents. La question des conséquences immédiates de la signature de l'armistice est ensuite abordée : en Allemagne où personne, ni soldats ni civils, n'ont ressenti le sentiment de la défaite, et en France où, après deux mois de liesse, les réalités économiques et sociales ont désagrégé l'enthousiasme populaire dû à la victoire militaire. Désillusions accentuées par les négociations du traité de paix qui piétinent, le sentiment général est qu'elles n'abordent que la question de la SDN. Si en France les questions économiques et sociales prennent le pas, en Allemagne ce sont les questions de politique intérieure qui prévalent sur la question de l'armistice et les négociations du traité de paix, en particulier celles de la nature du régime politique après l'abdication du Kaiser, REICH ou démocratie parlementaire. Lorsque les conditions du traité de Versailles sont enfin connues, elles sont ressenties comme insuffisantes en France, et comme un diktat en Allemagne. - A 59'39 " :la mystique de l'armistice expliquée par Jacques MEYER, qui recense ensuite les célébrations mémorables, 1938 pour le 20ème anniversaire ; 1940, qui marque le 1er acte de résistance à l'occupant ; 1944 qui voit le général De GAULLE et Winston CHURCHILL s'incliner devant la statue de Georges CLEMENCEAU.Fin à 01 07'37" 04

Émission

Cinquantenaire de l'armistice de 1918

Générique

participant

Jean Baptiste Duroselle
Pierre Renouvin

présentateur

Jacques Meyer

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!