Jean Marie Le Pen - Audio Ina.fr

Jean Marie Le Pen

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
3,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur
audio 28 sept. 1982 9719 vues 01h 22min 42s

Emission quotidienne de Claude VILLERS et Monique DESBARBAT, conçue sous la forme d'un tribunal devant lequel l'invité du jour est appelé à comparaître.Claude VILLERS est président, Pierre DESPROGES procureur et Luis REGO assure la défense de l'invité.Aujourd'hui, Jean Marie LE PEN répond à l'accusation de reconstitution de ligues dissoutes (car il propage des idées totalitaires et stalinienne) et de dilapidation de fonds publics (puisque les expulsions d'immigrés risquent de coûter fort cher à la France). Avec le concours de Jeanne FOLLY dit le docteur FOLLY, Juan CEDRON (Musicien argentin) et Jean Pierre BIOT (journaliste).- 0'00'' : Générique début en chanson.- 1'28'' : Présentation des 5 jurés par l'huissier ; Serge BRUN (?) de Champigny sur Marne, Eric UDELO (?) de Saint Maur, Marielle RIVIERE (?) de Saint Denis de la Réunion, Bernard VITRI (?) de Paris et Juliette CIRER (?) de PAU.- 1'48'' : Jean Marie LE PEN décline son identité, son âge, ses qualités, son métier... - 2'10'' : Claude VILLERS annonce les chefs d'accusation. Jean Marie LE PEN ne reconnaît pas les faits et se lance dans une explication sur les problèmes de l'immigration. - 5'17'' : Claude VILLERS complète sa biographie.- 6'39'' : Jean Marie LE PEN répond à la question de Claude VILLERS sur le sens péjoratif donné aujourd'hui au terme poujadisme.- 8'18'' : Jean Marie LE PEN à propos de son idéal de bonheur, son pessimisme sur l'Homme. Pourquoi il a cité la bataille de Bouvines. Les hommes et les gouvernements de gauche. Son estime pour le maréchal PETAIN. Récuse certaines méthodes de la résistance. A propos des inégalités. Se dit partisan du rétablissement de la peine de mort et pour une répression plus ferme du crime et de la délinquance. L'agression à la fête de l'humanité.- 19'06'' : Jean Marie LE PEN, à propos d'Israël et les hommes politiques à fortes personnalités comme Begin. Pense que l'on ne peut pas rire de tout. Le Liban ancien protectorat français. - 23'40'' : Jean Marie LE PEN à propos de sa conception de la démocratie.- 25'22'' : Jean Marie LE PEN à propos d'une déclaration de Jacques CHIRAC sur la gauche. Se dit contre le coup d'Etat.- 27'58'' : Claude VILLERS revient sur la notion de coup d'Etat. A propos de la Pologne et son soutien au peuple polonais. - 30'27'' : Jean Marie LE PEN à propos de son personnage historique préféré, JEANNE D'ARC et de la visite de François MITTERRAND à Orléans - 32'12'' : Le procureur général DESPROGES pose une question à l'accusé à propos d'un sondage fait à Johannesburg, contre le cancer .- 33'01'' : Maître REGO pose une question à l'accusé à propos de la qualité préférée chez un homme "La droiture".- 33'50'' : Audition du premier témoin, Jeanne FOLLY dit le docteur FOLLY. Elle décline son identité, son âge, ses qualités, son métier... Elle trace le portrait de l'accusé. (Après "demeuré" c'est le rire de Jean Maire LE PEN que l'on entend)- 38'32'' : Audition du second témoin, Juan CEDRON. Il décline son identité, son âge, ses qualités, son métier... Il réagit à une déclaration de LE PEN sur les étrangers.- 41'06'' : Jean Marie LE PEN réagit.- 41'34 " :Juan CEDRON parle de l'angoisse des immigrés puis de son répertoire de chansons engagées.- 43'30" : Le procureur général DESPROGES réagit, il pense qu'il est important de donner la parole à LE PEN.- 44'00'' : Le groupe Cuarteto Cedron interprète la chanson "La mort n'aura pas de pouvoir".- 48'09'' : Audition du troisième témoin, Jean Pierre BIOT. Il décline son identité, son âge, ses qualités, son métier... Il porte son témoignage sur ses qualités humaines et son amitié. Ne le trouve pas extrémiste dans sa vie personnelle.- 50'59 " :Jean Marie LE PEN à propos des qualités préférées chez les femmes. N'aime pas les" Viragos ".- 52'50" : Le groupe Cuarteto Cedron interprète la chanson "Des mémoires".- 54'59 " :L'audience reprend, Claude VILLERS rappelle les faits d'inculpation.- 55'24" : Le procureur général DESPROGES fait son réquisitoire. Il commence en posant la question : "Peut-on rire de tout ? Peut-on rire avec tout le monde ?" ..." Quelle autre échappatoire que le rire, sinon le suicide, poil aux rides !".- 1h06'20 " :Maître REGO prononce sa plaidoirie : "La Journée d'un fasciste" (13').- 1h20'00'' : Le Président Claude VILLERS procède à l'audition du jury ; 0 voix coupable pour 5 voix non-coupables puis il annonce le verdict : l'accusé est déclaré coupable, il est condamné aux travaux forcés, à savoir, il doit exécuter une chanson.- 1h20'55'' : Jean Marie LE PEN interprète la chanson d'Edith PIAF "Le chant du pirate" accompagné au piano par Georges RABOL.- 1h22'29'' : Claude VILLERS décide de relaxer le prévenu. Désannonce.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies