Radioscopie : Georges Perec - Audio Ina.fr

Radioscopie : Georges Perec

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Radioscopie : Georges Perec

Radioscopie

audio 22 sept. 1978 3272 vues 54min 36s

Jacques CHANCEL s'entretient avec Georges PEREC, écrivain G. PEREC : son métier de documentaliste au CNRS et son activité d'écrivain. Le succès de son livre "Les Choses" ; le prix Renaudot reçu en 1965. Son physique. Son dernier livre "La Vie mode d'emploi" ; le puzzle comme point de départ de ce roman ; l'origine du personnage Bartlebooth. La mort de ses parents pendant la guerre de 1940 ; ses Souvenirs d'enfance. La rue de son enfance dans le 20ème arrondissement, la rue VILLIN. L'enterrement nécessaire du passé pour vivre aujourd'hui. Son enfance ballottée d'un endroit à un autre. Le deuil de sa tante. Son mode de vie actuel. Son séjour en Israël dans un kibboutz ; le dépaysement. Comment il conçoit son métier d'écrivain ; les écrivains qui l'ont influencé ; les oeuvres essentielles qui l'ont imprégné ; son sentiment de filiation avec quelques auteurs du XIXème siècle ; l'Oulipo. "La Disparition", le plaisir de raconter une histoire, le romanesque dans l'expérimental. Ses projets d'écriture. Le travail autour de ses rêves. Ses lectures et ses relectures. Ses affinités avec des auteurs contemporains. La jubilation de l'écriture. Considérations à propos de "La Vie mode d'emploi" : les habitants et le plan de l'immeuble qu'il décrit. L'appartement où il vit ; ses voisins. La construction de son roman. Sa devise "Je cherche en même temps l'éternel et l'éphémère". Ses ambitions : remplir un tiroir de la Bibliothèque nationale ou utiliser tous les mots du dictionnaire de la langue française. Anecdote à propos de l'écrivain Harry MATHEWS qui invente des mots. Sa fringale de mots ; son plaisir de l'accumulation de mots. La question de la cécité devant le quotidien ; le manque d'attention à sa propre existence et au bruit de fond ; l'anesthésie de la société ; l'exemple du bruit du métro. Réflexions sur le café parisien qu'il fréquente. Remarques à propos de la cartographie et de la représentation du Nord vers le haut. Son souhait de recevoir un prix littéraire et de vivre de son métier d'écrivain. Son bureau où il travaille. Diffusé sur France Inter le 22 septembre 1978

Émission

Radioscopie

Générique

participant

Georges Perec

présentateur

Jacques Chancel

dvd
cd
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies
AdBlock activé!