Compilation discours de Suède prononcé par Albert Camus lors du Prix Nobel de littérature - Audio Ina.fr

Compilation discours de Suède prononcé par Albert Camus lors du Prix Nobel de littérature

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

Compilation discours de Suède prononcé par Albert Camus lors du Prix Nobel de littérature

audio 30 nov. -1 5763 vues 48min 05s

Albert CAMUS à Stockholm pour la remise du prix Nobel de Littérature. Le 9 décembre 1957 : conférence de presse donnée par Albert CAMUS à l'ambassade de France à Stockholm. Courte présentation de CAMUS puis réponses aux questions. - 00'00 Albert CAMUS : "Je resterai debout". Quelques mots sur l'engagement de l'écrivain. Les oeuvres littéraires suédoises qu'il connaît et son sentiment sur celles-ci. Ce qu'il pense de Peter LAAGERVIST. Les rapports de l'artiste avec son temps. A envie d'être solitaire mais il est solidaire. La raison pour laquelle il a quitté "combat ". Son adaptation des "Possédés" de DOSTOIEVSKI. La possibilité d'une communauté musulmano-Française en Algérie pourrait se faire sur la base d'un fédéralisme personnel. Les contacts qu'il a avec Jean GRENIER et avec tous ses maîtres. L'exemple de communauté que représentent les écrivains algériens. - 12'00 Le théâtre n'est pas une tribune d'idée. "Tous les personnages d'un écrivain représentent une de ses tentations". Les répercussions de ses oeuvres dans l'opinion. Cite MOLIERE. - 14'00 La guillotine et la peine de mort. - 15'19 L'effet que lui fait le prix Nobel (rire dans l'assemblée) - Certains personnages sont des caractères auxquels il aspire. Une oeuvre s'établit selon une chronologie. Ses livres sont des expériences du combat qu'il livre. Le monde bouleversé actuel permet également un optimisme. "Je suis un optimiste indéracinable ". N'a pas d'opinion sur la Suède. Sa position politique est celle d'un solitaire : la tyrannie ne permet pas l'épanouissement des personnalités. Importance de la liberté. Sa prétendue évolution vers la catholicité. Le respect du sacré n'est pas une faiblesse. Ses références à St Augustin et à PASCAL. Rapport entre le fait qu'il traite des problèmes humains et ses prétendues tendances catholiques. Les contradictions qu'il déclenche sur ce sujet. A le sentiment profond de se rattacher à la tradition classique française. "Se sent une fraternité" en particulier avec Simone WEIL et René CHAR. Le différend idéologique qui l'a opposé à MALRAUX, dont il admire l'oeuvre. (35'20) "Discours de Suède "D'ALBERT CAMUS intégral du 10 décembre 1957, à l'Hôtel de Ville de Stockholm, à la fin du banquet qui clôture les cérémonies de l'attribution des prix Nobel. - 35'15 Discours D'ALBERT CAMUS :" En recevant la distinction dont votre libre Académie a bien voulu m'honorer, ma gratitude était d'autant plus profonde que je mesurais à quel point cette récompense dépassait mes mérites personnels... Il me restera alors à vous remercier, du fond du coeur, et à vous faire publiquement, en témoignage personnel de gratitude, la même et ancienne promesse de fidélité que chaque artiste vrai, chaque jour, se fait à lui-même, dans le silence. " +Applaudissements (12'40)

Générique

participant

Albert Camus

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies