Relations entre la France, Madagascar et le Mali - Audio Ina.fr

Relations entre la France, Madagascar et le Mali

Publicité

Relations entre la France, Madagascar et le Mali

Paris vous parle

audio 04 avril 1960 309 vues 12min 52s

Signature à Matignon d'accords réglant l'évolution des relations entre la France, Madagascar et le Mali. Portée de ce nouvel accord. Version diffusée Paris vous parle : - Lancement de Michel TEXIER. - Papier de François DELAGRANGE : à quoi va ressembler la nouvelle communauté franco-africaine? La France devra modifier quelque peu sa constitution. La communauté devant regrouper des états indépendants, des états autonomes. - A 15'18 : extrait du discours prononcé par Michel DEBRE lors de la signature du protocole d'accord franco-malien : mise en garde contre ceux qui en Afrique parlent de conquête du continent noir, ou jouent une sorte de chantage entre l'Est et l'Ouest. "L'avenir en Afrique, comme en Europe, est à ceux qui bâtissent leur pays dans le silence et dans la confiance avec leurs amis traditionnels" (2'00). - A 16'39 : Correspondance à Brazzaville (journaliste non identifié) : citation des propos de Stéphane TCHITCHELLE sur les réactions des états dans l'ancienne AEF, satisfaction dans l'ensemble. Cette nouvelle appartenance à une large communauté permettra aux pays membres d'obtenir des résultats qu'ils n'auraient pas obtenus en restant isolés. - A 18'05 : Correspondance à Tananarive (Madagascar) par Jean LACARIEUX (?) : Satisfaction mesurée. Insiste sur la nécessité d'un régime fort pour contrer les risques d'anarchie. - A 20'17 : Modibo KEITA, président du gouvernement fédéral du Mali et président du conseil de la république soudanaise : expose les résultats politiques de la signature des accords France-Mali. Siège à l'ONU (1'00). - A 21'38 : réaction de maître Amadou LAMINE GUEYE, maire de Dakar : Importance des résultats obtenus sans heurts (1'00). - A 22'45 : Jean FOYER, secrétaire d'Etat à la communauté, tire les conclusions de cette évolution positive de la communauté basée sur un fondement contractuel réunissant des états indépendants dans une réalité durable et vivante (3'00).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies