L'enregistrement électrique - Audio Ina.fr

L'enregistrement électrique

Publicité

 
+ de 20 000 programmes en streaming illimité
visionnage
illimité
Un abonnement sans engagement
sans
engagement
Une expérience sans publicité
sans
publicité
Le 1er mois offert
1er mois
offert
|
ou
|
1,99 €
 
telecharger
Télécharger le programme sur votre ordinateur

L'enregistrement électrique

70 ans de machines parlantes

audio 11 juil. 1947 771 vues 35min 33s

A l'occasion du 70ème anniversaire des machines parlantes, Jean THEVENOT présente cette émission qui porte sur la technique de l'enregistrement électrique. Avec la participation de Jean LE PINSOIR (?) de la RDF qui a permis la mise au point d'un enregistrement électrique, et Monsieur BORGEOT (?). Le passage dans les années 1920 de l'enregistrement mécanique à l'enregistrement électrique. A 2'20'' : Jean LE PINSOIR parle des limites de l'enregistrement acoustique avec pavillon ; l'absence de contrôle pendant l'enregistrement ; la réverbération provoquée par le pavillon métallique. A 8', Jean LE PINSOIR : la naissance de l'enregistrement électrique et ses avantages. A 9'30'' : diffusion d'un enregistrement acoustique de "Pelléas et Mélisande", suivi du même enregistrement mais par des procédés électriques pour la comparaison. A 11' : diffusion d'un enregistrement acoustique de CARUSO, puis diffusion du même enregistrement par repiquage électrique ; explications. A 13'20'' : enregistrement acoustique d'André BAUGE interprétant le "Barbier de Séville" ; puis diffusion du même morceau mais enregistré par procédé électrique. A 15' : les qualités de l'enregistrement électrique, notamment pour l'enregistrement d'un orchestre de jazz ; l'organisation de la prise de son. A 17'40'' : diffusion d'un morceau d'un orchestre de jazz enregistré par procédé acoustique, puis électrique par le nouveau principe qui consiste à isoler le chanteur et les solistes lors de l'enregistrement (explication de Paul CARON). A 20'45'', Jean LE PINSOIR : PATHE et l'enregistrement électrique en France. A 22'15'' : diffusion du premier enregistrement direct par procédé électrique réalisé en 1927. A 23'30'' : diffusion (5'') d'un enregistrement acoustique d'un commentaire de match aux Etats Unis (1921). A 25' : diffusion du premier enregistrement électrique du "Messie" de HAENDEL avec 3500 exécutants en 1926 (30''). A 25'30'' : musique et désannonce. A partir de 26'50'', on retrouve les éléments d'enregistrements ratés (A 26'50'' : diffusion d'un enregistrement de 1921 acoustique du pianiste polonais PADEREWSKI interprétant "Les Nocturnes" de CHOPIN, puis du même enregistrement recopié sur une nouvelle cire par le procédé électrique. A 29'30'' : enregistrement acoustique puis électrique de "Pelléas et Mélisande" ; le problème des disques rayés. A 32' : diffusion des voix lors d'un match en 1921 (10''). A 33' : enregistrement du "Messie" de HAENDEL).

Émission

70 ans de machines parlantes

Générique

participant

Paul Caron

présentateur

Jean Thevenot

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies relatifs à la publicité, aux réseaux sociaux et à la mesure d'audience.
Masquer ce message
En savoir plus et paramétrer les cookies